Tu es mort à quinze ans - Clémentine Lenormand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre Avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 1

Tu es mort à quinze ans - Clémentine Lenormand

Message  Myiuki le Sam 20 Oct - 13:27

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Résumé; Dans la chaleur étouffante de l’été 2009, Claire emménage dans cette maison, au cœur de la forêt, inhabitée depuis des années. Fuyant la grande ville et son passé, elle découvre la vie d’un petit village où tout se sait, mais rien ne se dit. Tout va basculer quand elle rencontre Michaël, son voisin beaucoup plus jeune qu’elle. Des choses étranges commencent à se produire autour d’elle, en rapport avec un sombre événement survenu huit ans plus tôt…

_________________
Myiuki - Modératrice
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Myiuki
Carrie Bradshaw
Carrie Bradshaw

Gémeaux Messages : 1600
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 33
Localisation : Guingamp

http://coeurdelibraire.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu es mort à quinze ans - Clémentine Lenormand

Message  Myiuki le Mer 31 Oct - 15:17

Mon avis ... tout simplement magique !

Ce livre est tout simplement un énorme coup de cœur pour moi. Et c'est pour ça que les mots vont être durs à trouver pour vous exprimer à quel point ce roman est magnifique ! Je n'en avais jamais entendu parler avant de le lire et je dois dire que ç'aurait été vraiment regrettable que je passe à côté de ce petit bijou de la littérature contemporaine. C'est l'un des rares romans qui, une fois qu'on l'a refermé, nous donne envie de l'ouvrir à nouveau sans plus tarder pour se replonger avec délices dans ses pages. Plus encore qu'un coup de cœur, une révélation !

Dès les premières pages, on fait connaissance avec Claire, le personnage central de l'histoire, une jeune femme fragilisée, un peu perdue, qui, pour se retrouver et se reconstruire, fait l'acquisition d'une demeure abandonnée depuis des années, délabrée, au cœur d'un village de banlieue. Le parallèle s'effectue dès le départ pour le lecteur en Claire, suivi psychologiquement suite à un traumatisme, qui cherche à retrouver le goût de vivre en changeant radicalement de vie, et la maison qu'elle a choisit, loin d'être parfaite, connaissant des avaries et qui, comme elle, a besoin d'être "retapée". C'est en remettant sur pieds cette demeure que Claire espère renouer avec une vie, normale. On ne peut que s'attacher à ce personnage, qui nous apparaît blessé, triste, seul, mais qui a encore une lueur de volonté pour lui permettre de continuer à avancer. Cette jeune femme, on s'y attache, on s'y identifie, fatalement, elle un futur possible, un passé vécu, un avenir compromis, elle est à la fois une et multiple, portant les visages de la souffrance, de la joie, du bonheur, du sacrifice, c'est un personnage complexe, qu'on sent au début sur la corde raide et qui, au fil des pages, va reprendre goût à la vie. C'est une bouffée d'espoir qui vous submerge et qu'on vous retire. Elle est comme ses vagues dont le flux et le reflux captive le regard du lecteur. On la suit dans ses pérégrinations avec beaucoup d'intérêt, elle est la femme, elle est la petite fille, elle est l'amoureuse, elle est là mère. Il est difficile d'expliquer à quel point ce personnage est complexe, délicat, il m'est apparu tellement "réel", que je pourrais croire qu'il s'agit de chaque femme croisée dans la rue. Il est tellement bien rendu, ses émotions sont si fortes, qu'on a le sentiment de la connaître, de partager ses joies et ses chagrins. Oui, on a envie de la voir s'en sortir, de la voir aimer, de la voir être heureuse, pourtant, il y a quelque chose qui nous retient sans cesse tout au long du roman de trop espérer. Ce livre, c'est avant tout une sorte de huis clos psychologique qui se concentre autour de quelques personnages et d'un évènement qui les relient entre eux. Ça pourrait paraître étouffant, on a ce sentiment d'être spectateur d'une pièce de théâtre que l'on ne peut interrompre, cette sensation de paranoïa qui s'insinue en vous, et pourtant, ça ne fait que rajouter à la puissance du récit.

Et c'est là que c'est réellement fascinant. Dans ce roman, il ne se passe rien. Je m'explique. On ne s'ennuie pas une seconde, on est pris dans une histoire originale, poignante, prenante, où les évènements se succèdent de manière à toujours garder le lecteur accroché au texte, non, on a pas le temps de voir le temps passé quand on lit ce roman. Pourtant, tout se passe justement dans la tête de Claire, si on veut. C'est comme dans un rêve. Les actes qui peuplent le roman sont banals, quotidiens, peindre les murs de la maison, se baigner dans la rivière, aller faire ses courses en ville. On pourrait facilement croire que le livre se résume à ça, nous parler de la vie d'une jeune femme, une histoire classique en somme. Mais on serait loin du compte. Oui, il n'y pas d'action à proprement parler mais vous ne voudrez pas louper une miette de votre lecture. Le récit est empreint de mystères, de questionnements sans cesse renouveler, d'une touche de magie aussi quelque part, de fantastique, on oscille entre rêve et réalité sans trop savoir si on rêve ou si on est éveillé, entre le passé et le présent, sans réellement voir où se situe la frontière. Ce roman vous entraîne dans les dédales du conscient et de l'inconscient, il repousse les limites de votre esprit. C'est prenant, envoûtant. On suit le récit de Claire, simple, efficace, et on ressent toute sa complexité, tout ce qu'il cache derrière ses apparences. C'est un roman trouble, qui vous amène à réfléchir sans cesse, à tout remettre en question. Peut-on y croire ? Est-ce seulement possible ? Tout n'est-il qu'illusion ? L'auteur mêle habilement ce que l'on croit être et ce qui est réellement, au point qu'on se sent parfois perdu. Pourtant, ce sentiment d'étrangeté qui m'a poursuivi tout au long du texte ne m'a pas gênée, loin de là, il m'a plutôt conforté dans l'idée que ce roman est au-delà de l'original. Tout simplement unique. Jusqu'au bout, j'ai eu envie d'y croire, de me dire que c'était vrai, et, avec la fin, terrible, et pourtant si belle aussi, j'ai continué à espérer. Dans une autre vie, un autre temps ... J'ai été envoûtée par cette histoire qui a su me charmer à un point que je n'aurais pas cru possible.

Car cette histoire, ce n'est pas seulement celle de Claire. Non. Ce roman c'est le récit de deux âmes, de deux cœurs, de deux êtres qui ne doivent pas, qui ne peuvent pas, être ensemble, mais qui choisisse malgré tout de défier les lois de la raison. Le temps d'un été, éphémère, trop court, trop vite passé, surgit dans la vie de Claire, un jeune homme, Michaël. Il va la bouleverser, littéralement. Dès sa première apparition, il est évident qu'il va tomber amoureux de Claire et que ce sera réciproque. C'est une évidence, un coup de foudre ça ne se discute pas. Pourtant, rien n'est simple. Elle a 24 ans, il en a 15. La différence d'âge pousse Claire à repousser l'évidence, malgré tout, comment résister à la promesse que représente Michaël ? Très vite, c'est leur histoire d'amour que l'on suit. Là aussi, la passion qui en découle devient contagieuse, entraînant le lecteur à suivre avec grand intérêt les méandres de cette relation qui rend Claire plus vivante, plus lumineuse. Mais, là encore, tout n'est pas facile. Des obstacles se dressent sur le chemin des deux jeunes gens qui deviennent rapidement des amants maudits. Comme vous l'avez lu dans le résumé du roman, une chape sombre, étrange, s'étend sur tout le récit, sur leur histoire à eux deux, due à un évènement survenu 8 ans plus tôt et qui va tout changer dans la perception des choses du point de vue de Claire. C'est une claque monumentale, c'est dérangeant, déstabilisant. Ça vous laisse incrédule, et en même temps, ça vous donne de suite l'envie de vous rebeller, contre les souvenirs, contre le destin. Claire va peu à peu découvrir ce qui découle de cet évènement, dans ce village où tout se sait mais rien ne se dit, elle va finir par glaner ici et là des indices lui permettant de recoller les pièces du puzzle, jusqu'à comprendre l'horrible vérité. Si je m'étais attendue à ça ! L'auteur a été cherché là quelque chose d'inexplicable et d'inexpliqué, qui donne au roman ce côté fantastique qui m'a tant plu. C'est tout bonnement incroyable et ça prend le lecteur dans ses griffes, dans celles de l'illusion, du doute, de la foi aussi. C'est inimaginable et pourtant, c'est là sous nos yeux. Un secret entour nos deux amants, un secret qui pourrait bien tout changer.

D'un côté, les choses se compliquent, de l'autre, elles s'éclairent. On oscille à nouveau, mais cette fois entre les ténèbres et la lumière. Plus Claire s'approche de la vérité, plus son amour pour Michaël grandit, plus il en va de même avec son désespoir. Impuissance, voilà le mot qui m'a le plus marquée en pensant à ce roman. Comment faire pour combattre le destin ? Comment faire pour changer les choses ? Le peut-on seulement ? On est pris au cœur d'un cyclone d'émotions fortes, puissantes, dévastatrices, qui rasent tout sur leur passage, c'est un amour inconditionnel qui vous est présenté, beau, pur, innocent, tellement vrai, il vous prend aux tripes et ne vous lâche pas, même après le dernier point du roman. Ca vous donne envie de rire, de pleurer, de hurler, ça vous rappelle combien la vie est précieuse, combien il faut profiter de l'amour quand on le connaît. Michaël représente à la fois la fraîcheur et la sérénité, l'étincelle de bonheur qui manquait à Claire pour qu'elle redevienne elle-même. Il est sa bouée de sauvetage, son grand amour. On ne peut pas résister à des personnages comme celui de Michaël, impossible, il est le prince charmant des contes de mon enfance. Et c'est magique, et ça vous donne envie de croire qu'on peut aller au-delà des différences. En même temps, c'est tragique, tellement triste. L'histoire se répète sans qu'on puisse rien y changer. Et c'est frustrant au point de vous donner envie d'arracher les pages pour que la fin change ... Le style de l'auteur est simple et en même temps si poétique, qu'il vous agrippe, vous entraînant dans son sillage, vers les profondeurs de l'âme et de l'esprit humains. Je ne sais comment dire à quel point j'ai été touchée par ce roman, par cette écriture qui m'a parlé dès le début, qui m'a émue au-delà des mots. C'est épuré, sans fioritures, et ça vous ramène à la beauté de la vie, des petits choses qui font qu'elle vaut la peine d'être vécues. Le roman parle aussi de la mort, et c'est intéressant de voir comment cette idée est amenée dans le texte, même si je n'en parlerai pas plus pour ne pas trop en dire. C'est une histoire complexe, aux personnages attachants, son côté tragique, étrange, fait sa plus grande force, son éclat. Je ne saurais décrire ce roman de la meilleure des façons, il m'a tout simplement conquise, les mots sont trop faibles pour vous dire toute sa splendeur. Je ne sais pas, j'avais besoin sans doute d'un roman tel que celui-ci, qui me donne envie de croire.

En conclusion je ne peux que vous conseiller de lire ce livre dont j'ai essayé de conserver tout le mystère. Jusqu'au bout, l'auteur nous laisse indécis quant à l'issue, même si on la connaît, on la redoute, on l'espère changée. Le suspens vous porte tout au long du roman, vous apprivoisant au gré d'une histoire hors normes, définitivement pas comme les autres. On ne peut pas lâcher ce roman une fois qu'on l'a commencé, il vous envoûte, il vous charme, il vous désarme surtout. Ce livre m'a laissée en pleurs à la fin, je n'arrivais pas à arrêter mes larmes de couler, c'était tout simplement trop fort, trop intense. Des semaines après, il est toujours présent dans ma tête, dans mon cœur, un roman inoubliable qui saura vous faire croire en l'impossible et vous faire, le temps d'une lecture, rêver comme vous n'avez pas idée. Alors un conseil, lisez-le !

_________________
Myiuki - Modératrice
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Myiuki
Carrie Bradshaw
Carrie Bradshaw

Gémeaux Messages : 1600
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 33
Localisation : Guingamp

http://coeurdelibraire.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum