Clairvoyance, tome 01 - Amélie Sarn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

Clairvoyance, tome 01 - Amélie Sarn

Message  Myiuki le Dim 13 Jan - 12:09


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Résumé : Ses poignets sont attachés. Serrés. Ses chevilles également. La peur est là, à présent. Au même moment, le goût. Celui du sang dans sa bouche. Et des souvenirs. Trois coups frappés au carreau. Le visage derrière la vitre. Et une main, avec une boîte en plastique débordant de framboises. Elle sourit et va ouvrir la porte...

_________________
Myiuki - Modératrice
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Myiuki
Carrie Bradshaw
Carrie Bradshaw

Gémeaux Messages : 1600
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 33
Localisation : Guingamp

http://coeurdelibraire.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clairvoyance, tome 01 - Amélie Sarn

Message  Myiuki le Dim 13 Jan - 12:10

Mon avis ... un très bon thriller jeunesse pour qui veut découvrir ce genre !

Voilà un roman que j'avais hâte de découvrir, tout simplement parce que, comme souvent, j'ai craqué sur sa couverture qui m'a intriguée. J'avoue avoir succombé aux charmes des apparences mais je ne le regrette pas car cette lecture était vraiment très agréable, loin des sentiers que je bats habituellement, originale et captivante. Un bon thriller jeunesse que je vous conseille de lire. Mais, pourquoi me direz-vous ? Laissez-moi vous l'expliquer ...

Et nous voilà partis sur les traces d'Emma, une adolescente de 15 ans qui se retrouve à la suite de la séparation de ses parents à devoir déménager dans un patelin perdu. Mais Mondeleau cache bien des secrets et Emma ne tarde pas à apprendre que la maison qui est devenue la sienne est restée longtemps inhabitée pour une raison plutôt ... morbide, puisque la jeune fille qui y vivait y a été retrouvée ... morte, dans la cave. Hum, charmante vision, n'est-ce pas ? On commence sur les chapeaux de roue avec cette révélation qui va mettre en branle toute l'histoire car, très vite, Emma va vouloir en savoir plus sur ce meurtre, sur ce qui l'a provoqué. Pourquoi ? C'est la question qu'on peut se poser. Oui, il y a la curiosité morbide, certes, mais, qu'est-ce qui pousse la jeune fille à vouloir à tout prix faire éclater la vérité ? La réponse se trouve dans les toutes premières pages du livre, des rêves. Des rêves comme des souvenirs, des flashs qui lui montrent des scènes pour le moins flippantes, troublantes, angoissantes, pour la plupart et qui vont la pousser sur la piste du meurtrier, l'exhorter à se lancer sur les traces du coupable, de celui qui a tué Charlotte. La relation entre les deux jeunes filles devient très importante, au fil des pages et des rêves, elle se renforce, c'est ainsi qu'elles communiquent. J'ai trouvé l'idée des rêves très originale, franchement, on s'y croirait, et tout cela renforce le côté obscur du roman, c'est de plus en plus suffocant, comme si on était dans l'urgence de résoudre cette affaire vieille de 15 ans. Le tout est très bien rendu. Je trouve que ça apporte aussi une touche d'émotion en plus, plus triste, plus déprimante, quelque part, on pleure sur le sort de Charlotte, on essaie de comprendre pourquoi tout à tourner comme ça, qu'est-ce qui lui est arrivé. Les rêves nous permettent d'apprivoiser ce personnage, de s'impliquer dans son histoire, elle devient bien plus qu'un simple fantôme sans identité, elle est source de sentiments, même si quelquefois j'ai trouvé que c'était un peu trop "éloigné" pour vraiment le ressentir, je pense que, dans l'ensemble, c'est réellement un plus dans le texte. C'est à la fois mystérieux, intriguant et captivant, ces petites bribes de rêves deviennent nécessaires, plus on avance dans le texte et plus on a envie d'en lire, j'ai adoré ce contre-balancement d'avec le récit principal qui vient aussi en complément de ce dernier, tout se complète pour nous offrir un portrait entier et non unidimensionnel de l'histoire, que du bon donc !

Ce que j'ai aimé dans ce roman, c'est son côté addictif, qui, je pense, est dû à "l'enquête" menée par Emma. Cette course au tueur est totalement captivante, on commence le livre et on a pas envie de le finir parce qu'on est de suite embringué dans ce récit horrible qui nous donne la chair de poule mais qui nous pousse surtout à vouloir connaître le fin mot de l'histoire. On suit avec un intérêt grandissant la progression de l'enquête à coups d'indices, de révélations, de nouvelles pistes non encore explorées, l'auteur arrive à maintenir un suspens incroyable tout au long du roman. J'avoue que, dès le départ, on a une idée en tête quand à l'identité du tueur et ce que j'ai par-dessus tout adoré avec ce roman, c'est de m'être plantée à ce sujet, ça ne m'arrive pas souvent en matière de polars et c'est à ça que je reconnais un bon auteur de thriller, quand il arrive à nous mener en bateau et à nous apporter une fin spectaculaire et une révélation magistrale, alors là, c'est vraiment génial ! C'est un régal de voir Emma se lancer sur les traces de Charlotte, essayer de dépoussiérer son passé pour mieux guérir son propre présent. J'ai eu l'impression d'un parallèle évident entre elles, comme si, en trouvant l'assassin de Charlotte, Emma allait elle aussi se libérer, de ses peurs, de ses angoisses. C'est un roman qui ne se contente pas de cette première histoire de meurtre, mais qui va plus loin encore, en y entremêlant des parallèles, des bissectrices, c'est vraiment intéressant de voir à quel point le tout est complexe alors que ça tient en très peu de pages ! D'ailleurs, le fait que ce soit un court roman intensifie beaucoup les ressentis, j'ai remarqué, ça accentue aussi le rythme de l'action. Ici, pas de temps de pause, tout s'enchaîne rapidement, on a pas le temps de s'ennuyer et on suit de fait avec une attention redoublée l'avancée du texte. On ne s'embourbe pas dans les détails et pourtant, on les sent présents, sous-jacents même si non exprimés, et ils se révèlent à la toute fin, là encore, du grand art de la part de l'auteur ! J'ai aimé la rapidité de l'ensemble que se lit dans un souffle, ça ajoute à l'impression de nécessité, de danger, qui rôde entre les pages de ce roman, sombre mais plein d'espoir. Si vous souhaitez réveiller le Sherlock Holmes qui sommeille en vous, ce livre est fait pour vous ! Une véritable gymnastique de l'esprit vous attend avec ce roman et c'est un régal de se perdre en conjectures tant l'intrigue est complexe. Méfiez-vous des apparences !

Parlons un peu des personnages. J'ai trouvé dans l'ensemble qu'on s'y attachait facilement, surtout à la narratrice, Emma, qui lutte contre ses problèmes personnels comme elle peut tout en essayant de résoudre ceux d'une autre, malgré le fait que, pour tous, le constat est le même, un peu trop superficiels je dirais. Je ne sais pas comment me l'expliquer, à leur manière, ils m'ont tous touché, mais surtout, ils m'ont déplu. La plupart du temps, ils manquent de profondeur, ils sont assez simplifiés, prévisibles, je ne les ai pas trouvé attractifs, du moins, pas assez pour que je m'implique réellement avec eux dans l'histoire. C'est plus le récit en lui-même qui captive que ceux qui le font. D'autant que j'ai toujours du mal avec la notion de "quotidien" qui est très présente dans ce roman, j'ai le sentiment que ça sonne un peu "creux" par rapport au reste, que ça diminue l'intensité, que ça l'affaiblit au point de faire passer ces moments-là pour fades. C'est dommage ! C'est là le bémol du roman, je trouve. Maintenant, chaque personnage apporte sa pierre à l'édifice et on y trouve facilement son compte, notamment parce que leurs problèmes, leurs douleurs sont mises en avant. Malgré les apparences pour certains, ils ne restent pas neutres. Amour, passion, haine, abandon, vengeance, tout y est pour que l'on s'identifie à ces personnages, ils sont vous et moi, on s'y retrouve. Peut-être trop justement, c'est trop réel, ça pourrait être nos voisins, quand on lit on a besoin de s'évader ... je ne sais pas, le concept me paraît toujours curieux mais, peu importe ! La galerie de portraits brossée ici est vaste et multiple, pourtant chacun est bien cerné et joue son rôle à la perfection. J'ai aimé le fait que l'on suive les conflits entre les personnages, que tout ne soit pas trop lisse et "rose bonbon", il fallait que ça colle à un moment donné avec l'ambiance, sinon, où était l'intérêt ? Les similitudes que l'on voit entre le passé de Charlotte et le présent d'Emma amène aussi beaucoup de "béton" à l'édifice, ça tient la route parce que c'est une sorte de jeu de miroirs. L'histoire se répète ... J'ai apprécié de pouvoir ressentir les choses à travers eux, de partager leurs vies, aussi ternes soient-elles par instants. Ca n'est pas la partie que j'ai préférée, parce que je l'ai trouvé un peu écartelée, dans le sens où, on passe d'un extrême à l'autre sans arrêt, nous laissant dans un entre-deux qui ne me convient pas. Ca ralentit l'action, alors que les personnages en sont le cœur, comme s'ils étaient guidés plus qu'ils n'agissaient par eux-mêmes. Un sentiment d'indolence qui m'a gênée ...

Quant au style de l'auteur, j'ai adhéré ! Alors, bien sûr, on pourrait rétorquer qu'il est simple, voire simpliste par moments, je ne trouve pas. Oui, c'est simple, en même temps, ça s'adresse à un jeune public, il ne faut pas que le tout soit trop alambiqué. Malgré tout, j'ai trouvé le récit complexe, avec toutes ces couches d'histoires superposées, original, captivant, alors, que demander de plus ? On se laisse embarquer dans cette histoire qui se lit dans un souffle parce que c'est bien écrit, parce que ce récit nous parle, qu'il attise notre curiosité, voilà ce que j'attends d'un livre ! Même si j'ai eu du mal avec certains passages ou certains personnages, c'est passé vite grâce au déroulement de l'action qui, tout en laissant le temps de bien réfléchir à l'investigation, ne nous laisse pas réellement le temps de nous attarder sur ses défauts (peu nombreux m'est avis). C'est bien joué de la part de l'auteur car on achève ce livre avec une sensation de satisfaction, de plénitude. On a pas ce sentiment qu'il manque quelque chose, que tout n'a pas été dit. C'est pleinement satisfaisant pour des gens comme moi qui détestent les fins ouvertes. Ici, on clôt une histoire, une bribe de vie, quand on referme l'ouvrage et on s'en va le cœur léger vers d'autres aventures (vivement le tome 2 !). J'ai aimé ce style, qui nous emporte comme une tempête et qui nous dépose à la fin sur une fleur, c'est à la fois tendre et brutal, angoissant et réjouissant, l'auteur joue sur tous les tableaux pour nous permettre de nous identifier à l'action et à ceux qui en sont le cœur. Moi qui ne suis pas une grande fan des films d'horreur et des frissons, j'admets avoir été fascinée par les sensations de peur que ce roman a réussi à m'infliger. Je l'ai lu la nuit et j'avoue ne pas avoir fermé l'œil facilement ce soir-là, parce que c'est un livre prenant, qui vous empoigne et ne vous relâche pas, il vous marque, il vous entraîne dans un univers angoissant, noir, où tout est possible. De petites scènes, pourtant décrites en quelques mots à peine, m'ont fait un effet incroyable, je vous jure, c'est à vous obliger à dormir avec la lumière allumée ! Un conseil, lisez en plein jour. Sérieusement, la plume de cet auteur est intéressante, bien que, comme son roman, elle puisse paraître ordinaire, elle cache beaucoup de subtilités quand on sait y regarder de plus près. Après tout, on dit souvent qu'il ne faut pas juger un livre sur sa couverture, je dirais plutôt qu'avec celui-ci, il faut le faire, mais qu'il ne faut pas s'arrêter aux apparences. Une histoire peut en cacher une autre ... ou deux ! Tout est une question de style ...

En conclusion, voilà un très bon thriller jeunesse que je vous conseille de lire. Ne vous arrêtez pas à ses petits défauts, il vaut vraiment le détour ! J'ai été captivée par ce livre, par son histoire, il vous entraînera, j'en suis sûre, tout comme moi, dans les méandres d'un récit pas comme les autres. Alors, lancez-vous !

_________________
Myiuki - Modératrice
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Myiuki
Carrie Bradshaw
Carrie Bradshaw

Gémeaux Messages : 1600
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 33
Localisation : Guingamp

http://coeurdelibraire.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum