Si je t'aime prends garde à toi - Céline Mancellon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

Si je t'aime prends garde à toi - Céline Mancellon

Message  Myiuki le Mer 28 Nov - 17:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Résumé : Ann et Jason.
Côté bleu : Jason.
Trentenaire sûr de son pouvoir sur le beau sexe.
Journaliste et héros d'Ann depuis qu'il a plongé la tête de son « décapiteur de Barbie » dans le bac à sable.
Hobby : fusiller systématiquement les tentatives de cette dernière à trouver le grand amour.
Côté rose : Ann.
Pas de job stable hormis celui rémunéré la semaine des 4 jeudis (web designer).
Forte addiction à la crème glacée causée par une énorme frustration sexuelle.
Hobby : Entraîner ses deux copines Val et Erin dans des délires tordus.
Ils sont amis depuis toujours, habitent sous le même toit... que pouvait-il leur arriver de pire ?

_________________
Myiuki - Modératrice
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Myiuki
Carrie Bradshaw
Carrie Bradshaw

Gémeaux Messages : 1600
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 33
Localisation : Guingamp

http://coeurdelibraire.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si je t'aime prends garde à toi - Céline Mancellon

Message  Myiuki le Mer 28 Nov - 17:26

Mon avis ... à lire absolument ! Ce livre est tout simplement génial et il vous donnera le sourire dès les premières pages !!!

Que vous dire de cette crevette ? Eh bien, tout d'abord, que moi, j'adore ça les crevettes ! Ce roman est un pur concentré de joie de vivre, de bonne humeur, un remède à la pluie et à la grisaille. Ce roman c'est une petite luciole au cœur de la nuit ! Vraiment. Ne vous laissez pas arrêter par sa couverture (pas forcément flatteuse) et laissez-vous charmer par sa légèreté ... indéniable ! Pas encore convaincu ? Laissez-moi remédier à cela !

Au début, on se dit en lisant cette histoire, voilà un récit somme toute banal. Alors où est l'originalité là-dedans ? Je peux vous dire que vous n'êtes pas plus de deux secondes (le temps de lire la quatrième de couverture) avant de la pointer du doigt. Oui, ce récit s'apparente fortement à une série de scènes extraites de Un Gars/Une Fille, c'est clair que ça m'y a fait penser dès le départ, parce que ça a le même rythme. De petits épisodes courts, efficaces, qui ne nécessitent pas des descriptions à rallonge pour que le lecteur comprenne où il met les pieds. Avec l'auteur, on est tout de suite dans le vif du sujet, on va droit au but sans détours et le récit s'enchaîne sur une mélodie de mots rythmée, rapide, entraînante, bref, pas une seconde on ne s'ennuie ! Alors, oui, un gars, une fille, deux meilleurs amis qui vivent sous le même toit ... trentenaires célibataires, désespérée pour l'une, tombeur pour l'autre, l'issue paraît fatale dès le départ et tout le jeu du texte sera de nous faire répondre à cette fameuse question : amitié ... ou amour ? La fille ordinaire, passablement fauchée, en manque évident de testostérone et le gars, look reporter sans frontières, tablettes de chocolat, qui s'amuse à faire capoter tous les rencards de sa coloc'. Deux amis qui cohabitent sous le même toit et se connaissent par cœur, il y a forcément anguille sous roche. Ca ne peut pas en rester là sinon, où serait le piment ? Tout le mystère à résoudre se trouve dans les premières pages du roman : pourquoi Jason (Dieu que je déteste ce prénom, il me donne des boutons ... sans parler de Josh ! J'en frissonne.), s'entête à faire foirer les possibles relations d'Ann ? Ce pourquoi est l'enjeu du récit et c'est ce qui vous tient en haleine jusqu'à la dernière ligne parce que rien ne se passe comme prévu dans cette histoire, que tout tremblote, prend des directions opposées, tout est en mouvement et bouge sans cesse. Avec Céline Mancellon, une chose est sûre, on est loin de faire du surplace ! Et mieux vaut s'accrocher si on veut suivre toutes les subtilités du texte, il y a tellement de petites pépites de langages, de situations, disséminées ici et là tout au long du texte qu'on s'en mordrait les doigts d'en rater une (d'ailleurs, je vais sans doute relire le livre rien que les noter, en même temps, dès le début avec l'histoire de la manette de jeu, j'étais pliée en deux !). Un côté garçon, un côté fille, comme à la maternelle, c'est à celui qui relèvera le défi. Et celui-ci est de taille parce qu'il oblige Ann à sortir de sa petite vie confortable en la mettant face à ses propres sentiments, en l'obligeant à se "psychanalyser" (une franche rigolade pour le lecteur d'ailleurs... mais pas que !) pour tenter de savoir où elle en est, ce qu'elle veut, qui elle est. J'ai trouvé ce texte, malgré sa "superficialité" (je n'ai pas trouvé le bon mot là, je cherche encore ...) apparente, très doux, profond, tout en nuances de sentiments. L'auteur sait nous transporter dans ce monde d'émotions, j'ai ri, beaucoup, j'ai pleuré, un peu, j'ai eu des frissons d'excitation, souvent, bref, ce bouquin c'est un radiateur à lui tout seul, il vous réchauffe comme une bonne bouillotte l'hiver. Que dire de plus ?

Le style de narration, qui nous plonge dans l'esprit (tordu ?) d'Ann colle à la perfection au livre, tout simplement parce qu'on a l'impression que l'auteur écrit aussi vite que son personnage pense, sans censures, sans retouches, et c'est tout simplement génial ! Parce qu'on découvre ce personnage tel quel, avec ses qualités et ses défauts, son enthousiasme contagieux, ses dialogues croustillants, ceux qu'elle entretient avec de vraies personnes (ses amis notamment, si, si, elle en a et ils sont réels !) et ceux qu'elle mène avec sa propre conscience (nombreuses sont les phrases entre parenthèses pour nous mettre sur la voie de cet esprit bouillonnant et là, c'est des barres de rire au kilo), un régal ! Pourquoi ? Parce qu'à chaque fois, il y a une petite référence qui pétille, à un énorme pot de glace au chocolat qui dévient un remède à la déprime (on a toutes connu ça !), un slip kangourou pour le moins ... passé de mode (au secours !!!), des citations de Rambo pour paraphraser "L'art de la guerre" de Sun Tzu (la classe !), bref, c'est du rire, du rire, du rire ! Un vrai petit plaisir qui de s'identifier à cette trentenaire, commune en apparence, qu'on pourrait croiser au détour d'une rue et qui nous rappelle celle qu'on est (quand personne ne regarde), affalée sur le canapé avec un magazine people qu'elle jure ne jamais lire, enfournée dans son pyjama pilou, le chignon défait, le pot de crème glacé à côté et une grosse cuillerée déjà bien entamée. Ann, c'est toi, c'est moi, c'est chacune des femmes que l'on connaît. Et justement faire sortir tout le croustillant de cet ordinaire, pâle en apparence, est tout simplement un exploit de la part de l'auteur. Elle nous met de la gaieté dans le moindre détail, nous rappelle à nos doutes, à nos complexes (oui, il est évident qu'aucune femme ne peut lutter contre Lara Croft, non, non, même pas la peine d'essayer), tout en nous exhortant à mettre tout ça à la poubelle pour se concentrer sur le positif, entre autres, l'amitié et l'amour. Oui, derrière cette grisaille qui nous empoigne le cœur, Céline Mancellon fait grimper le soleil haut dans le ciel, parce qu'elle nous parle, qu'elle sait nous toucher avec ce personnage haut en couleurs et hyper attachant. J'ai adoré ce je qui aurait pu être moi (malheureusement, pas de coloc' sexy à l'horizon ^^), cette trentenaire à l'humour décapant qui m'a rappelée par certains côtés l'incontournable Bridget Jones. C'est un roman que l'on pourrait qualifier de chick lit, car il a cette petite touche de légèreté, d'entrain, qui vous réconforte quand vous avez le moral dans les chaussettes. Il suffit de lire les premières pages pour qu'un sourire naisse sur vos lèvres, vous mettez de suite les deux pieds dans l'histoire et à aucun moment vous n'avez envie de les en sortir. Les mots défilent sous vos yeux à la vitesse grand V. J'ai parfois eu l'impression de voir sous mes yeux le clavier de Céline chauffer et la fumée s'en échapper par volutes, elle doit vraiment écrire vite pour suivre le rythme qu'elle impose à ses personnages ! Je n'imagine même pas à quoi doit ressembler son cerveau quand elle cogite à des histoires comme celle-ci ! C'est prenant comme pas permis et on en veut toujours plus, passant à la page d'après sans même sans rendre compte et levant le nez deux heures plus tard pour se rendre compte qu'on a pas vu le temps passer ! Que demander de plus ?

Ce livre se lit comme une musique (ah, Carmen !), on se laisse entraîner par ses notes si belles, si douces à nos oreilles et qui sont la promesse d'un vent de fraîcheur qui se transformera en tornade de plaisir. Oui, vous prendrez plaisir à lire ce livre parce qu'il ne se prend pas la tête, parce qu'il est facile à lire, dynamique, qu'il vous tiendra en éveil jusqu'à la dernière ligne. Ce que vous y trouverez surtout c'est une belle histoire avec une fin comme on les aime et qui colle parfaitement à ce que nos cœurs de midinette réclament (même si prévisible, je l'ai adoré, so romantic !). Le petit plus, c'est que l'auteur nous rajoute une fin après la fin. Ah, que dire de ces PS, PPS, et PPPS ? J'en oublie sans doute ... j'aime cette initiative, qui me rappelle un peu celle des mangaka qui nous dévoile les coulisses de leur écriture, en expliquant qu'ils ont écouté telle ou telle musique en écrivant leur livre, manger dans tel ou tel restaurant, ici aussi, quelques petits détails nous sont révélés, surtout n'oubliez pas de découvrir ces dernières pages qui ont aussi leur importance et qui vous permettront de partir de la musique plein la tête. Mais je vous parle de la fin avant de vous parler du début ! Incorrigible je suis (Yoda sors de ce corps !). Bref, ce qui m'a le plus plu dans ce texte, en dehors du texte en lui-même (oui, elle était facile celle-là), ce sont les personnages. Que ce soit Ann et ses incertitudes, ses délires et ses allures de femme enfant, Jason, le reporter beau gosse, qui pousse Ann dans ses retranchements tout en continuant de la protéger (trop romantique ce personnage ! Hum, ... trop canon aussi faut avouer ^^), les deux meilleures amies de Ann qui se retrouvent à la suivre, parfois contre leur gré, dans ses tentatives ... foireuses ... d'espionnage et qui donnent lieu à des situations pour le moins cocasse, le fameux coussin, Milky Way (il a fallu que je cours au supermarché m'en acheter après avoir lu le livre, qu'est-ce que j'adorais ça quand j'étais pitite ^^), drôle et perturbateur et qui réveille la gamine qui sommeille (?!?) en Ann, je m'arrête là mais il y a encore quelques personnages intéressants à découvrir dans ce roman, je vous laisse le faire ! Gardons un peu de mystère ! Ce que j'ai aimé dans ce livre, ce sont l'action - les filatures d'Ann sont à mourir de rire, la scène du restaurant était juste tordante et j'imaginais carrément la bombe dans la piscine ^^ -, les rebondissements - on ne sait jamais d'une page sur l'autre comment tout ça va évoluer et on passe de questionnements en retournements de situations -, les personnages, tous aussi attachants et légèrement fêlés - il faut le dire -, le style - magique ! -, bref, tout est parfait dans ce roman. Mais, me direz-vous, pourquoi n'est-ce pas un coup de cœur dans ce cas ? Eh bien, je ne sais pas trop, en fait, même si j'ai adoré ma lecture, il m'a manqué un petit quelque chose pour qu'elle soit exceptionnelle, même si on en est pas loin. Peut-être parce que ça m'a paru couru d'avance, allez savoir ! En tout cas, ça ne m'a pas empêché d'apprécier ma lecture et d'en redemander ! Parce que j'ai tout simplement adoré retomber en enfance avec ce livre car, malgré son âge, Ann a tout d'une ado et c'est la promesse d'une histoire pleine de vie. A un moment donné, je me suis même dit que tout ça ressemblait beaucoup à une sorte de conte initiatique de passage à l'âge adulte, un sens caché à lire entre les lignes ? Je voudrais vous en dire beaucoup plus mais je vais spoiler ... ah la la, c'est tellement dur ! Mais je me tais, chut !!!

Bref, cette auteure-là, c'est tout un style, unique, pétillant, drôle, un récit où tout s'enchaîne à la perfection. Je me demande si l'auteur n'est pas montée sur piles, comme les petits lapins rose Duracell ! En gros, dites-moi juste où signer ! Oui, oui, c'est tout de suite que je la veux ma carte de membre du fan club de Céline Mancellon. Cette auteure est juste inimitable et son humour est décoiffant ! Une boule d'énergie qui n'a pas fini de nous surprendre alors laissez-vous tenter par ses œuvres, vous ne le regretterez pas !

_________________
Myiuki - Modératrice
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Myiuki
Carrie Bradshaw
Carrie Bradshaw

Gémeaux Messages : 1600
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 33
Localisation : Guingamp

http://coeurdelibraire.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum